Les jolies tables de Gioia & June

Qu’est ce qui fait de belles photos qui donnent faim ? Une jolie table, une jolie assiette… et des jolis sets de table !

La preuve :Gioia&June-0161Mon amie Marie, la créatrice derrière la marque Gioia & June, m’a demandé qu’on bidouille des trucs ensemble pour une collection cuisine, donc j’ai dit oui tout de suite, parce que j’aime bien ce qu’elle fait, que je l’aime bien tout court et que le projet me plaisait vachement. C’est vrai, impossible de trouver facilement des maniques un peu jolies, des tabliers pratiques et chics ou des torchons pas trop moches, alors autant les créer avec une collaboratrice douée🙂

Alors on a trouvé des idées, choisi des tissus, et elle a dessiné des patrons et cousu tout ça avec ses petites mains agiles ! Ensuite on a mis la table, j’ai fait des photos, et je vous présente tout ça aujourd’hui avec beaucoup de fierté et d’enthousiasme !Gioia&June-0179Gioia&June-0178Un petit mot d’abord sur Gioia & June : la jeune marque toulousaine est née l’année dernière et a sa boutique sur etsy  :) Le principe : proposer des créations pour la maison : coussins, trousses, corbeilles de rangement, guirlandes à fanions… et textile de cuisine, le tout personnalisable, fait main et dans des tissus de bonne qualité ( coton, coton & lin, enduit coton et toile cirée). Parfois des pièces uniques, parfois non, selon la disponibilité du tissu.

Dans la collection cuisine, on a pensé des sets de table réversibles, qui pourront se décliner en plusieurs tailles, des porte bouteilles pour faire vos courses ou amener du vin chez des amis avec classe, et surtout une gamme de tabliers à la coupe impeccable, professionnels mais pas stricts, qui conviendront à tout le monde ! Pour la suite, on vous concocte des kits à pique nique, des maniques et de quoi emmener votre dej au boulot !Gioia&June-0092

Pour les Toulousain.e.s, vous pouvez aller regarder une partie de la collection de plus près au salon de thé Les Gourmands de Saint Sernin : le trio de sets de table y est en expo jusqu’à fin janvier, la serveuse du samedi a reçu un tablier de service en test (format jupe, pour ceux de cuisine le haut est prévu🙂 ), et ils ont même passé une petite commande de sous théières pour protéger leurs malles vintage pendant le service🙂

Vous retrouverez les créations cuisine en invitées sur mes photos, et je vous tiendrai au courant en images pour la ligne de tabliers !

Gâteau de Noël aux épices chai

Cette année, après avoir passé 14 h dans ma cuisine entre le 24 et le 25 et en faisant tout au dernier moment dans le stress et le manque de sommeil, j’ai eu un peu la flemme de faire une bûche🙂

Du coup j’ai bidouillé un petit gâteau vite fait et j’ai joué sur les goûts pour que ça fasse Noël malgré tout. Je me suis inspirée de la génoise de Mélissa Morgan dans Ms Cupcake et j’ai twisté. Il est hyper rapide à faire : le plus long c’est de le laisser refroidir. La texture est très moelleuse, et le glaçage apporte une finition pas dégueu pour ne pas avoir trop honte de le mettre sur une table de fête. Puis le chocolat complimente la cannelle de la génoise, donc ça marche bien. J’ai réussi très peu de bonnes photos pour illustrer par contre, je me rattraperai pour le prochain !

Noel-0414.jpg

Avant toute chose, le matériel :

  • Pour mesurer : balance – verre mesureur – cuillères de mesure (c’est quand même vachement plus pratique et exact, j’ai celles là qui sont bien et descendent à 1/8)
  • Pour faire la pâte : saladier – grosse cuillère (pas de fouet !) –  maryse pour bien racler le saladier – un moule à gâteau
  • Pour laisser refroidir : dans l’idéal, une volette, sinon la grille de votre four bien propre posée sur des dessous de plat ça marche aussi.

Les ingrédients, par ordre d’apparition :

Pour un gâteau de 20 cm de diamètre (on était 5 et il en est resté un tiers pour le petit dej du lendemain, donc après un repas consistant ça suffit largement )

  • 200 g de farine levante (trouvable dans les supermarchés : elle est plus fine et il y a déjà de la levure dedans, je n’utilise presque plus que ça pour mes gâteaux, ça donne vraiment un bon moelleux)
  • 120 g de sucre roux
  • 1 cuillère à café de levure chimique ou de poudre à lever
  • 1 cuillère à soupe d’épices chai en poudre ( j’ai moulu du chai à infuser en vrac de chez Yogi tea ici ). Vous pouvez remplacer par de la cannelle, ça marche aussi, on a testé pour vous !
  • 200 ml de lait de soja
  • 80 ml d’huile de pépins de raisins
  • 2 cuillères à soupe d’arôme vanille (si il est fort ou si vous utilisez de l’extrait, descendez à 1 cuillère à soupe)

La marche à suivre super rapide mais super détaillée :

  1. Préchauffez votre four à 180 degrés.
  2. Graissez votre moule à gâteau si besoin.
  3. Mesurez vos ingrédients.
  4. Mélangez la farine, le sucre, la levure et les épices dans un saladier : touillez vite fait avec une cuillère, pas besoin de faire du zèle.
  5. Versez d’un coup le lait de soja, l’huile et l’arôme vanille sur les ingrédients secs et mélangez avec votre cuillère jusqu’à ce que le mélange s’amalgame : attention à ne pas mélanger trop longtemps ! Si vous avez l’impression qu’il y a des petits grumeaux, ne vous en faites pas. Mélangez simplement jusqu’à avoir un mélange qui ne soit plus mi liquide – mi poudreux.
  6. Tapez votre saladier sur votre plan de travail pour faire éclater les bulles faites par la levure : on veut qu’elle s’active dans le four, pas avant🙂
  7. Versez la pâte dans le moule et tapez votre moule sur votre plan de travail, toujours pour empêcher la levure de commencer en avance.
  8. Enfournez sans tarder pour 20 minutes.
  9. Laissez refroidir 10 minutes dans le moule puis démoulez le gateau et transférez le sur une volette ou une grille jusqu’à complet refroidissement

Vous pouvez vous arrêter là et saupoudrer de ce que vous voulez si la déco n’est pas nécessaire / si vous êtes pressé.e.s / si vous n’aimez pas le glaçage ou simplement si vous en avez envie.🙂

Pour une fine couche de glaçage :

  • 1 cuillère à soupe de margarine végétale ( St Hub ou Vitaquel )
  • 1 cuillère à soupe d’huile de coco (désodorisée ou non)
  • du cacao en poudre
  1. Mélanger la margarine et l’huile de coco à la fourchette dans un bol jusqu’à ce qu’elles se mélangent et soient molles.
  2. Ajoutez du cacao cuillère à café par cuillère à café en mélangeant bien, jusqu’à ce que le mélange épaississe et ressemble à une pâte à tartiner facile à étaler.
  3. Répartissez sur le gâteau avec une petite spatule ou le dos d’une cuillère à soupe. Si vous voulez ajouter des fruits, des petites meringues, du cacao en poudre, de la cannelle ou n’importe quoi d’autre pour décorer, c’est maintenant.

Laissez reposer au frigo pendant une vingtaine de minutes minimum avant de servir. Le gâteau se conserve au frigo pendant un bout de temps  (record chez moi : 5 jours), mais à mon avis ça ne devrait pas tenir aussi longtemps !

gateaunoel-0400

 

 

(No)Cheesecake tonka-brownie, d’après Au vert avec Lili

Pour l’anniversaire de Vincent, j’ai fait le (no)cheesecake au brownie de Au vert avec Lili, et ça a été une réussite.

J’ai simplement utilisé du chocolat au lait vegan à la place du chocolat noir dans le brownie, enlevé les noix, rajouté 1/2 cuillère à café de fève tonka moulue dans la crème, et zappé l’huile. Le brownie était suffisamment gras pour se travailler tout seul, à la fourchette, pour s’étaler dans le fond du moule. D’ailleurs, si vous cherchez une recette de brownie sans gluten, je pense que celle là est vraiment parfaite!

sans titre-0030

Avec du cacao en poudre pour la déco et des tranches de figues cueillies le long du canal, puis un peu de chantilly, ça a donné ça🙂

( les Toulousain.e.s, profitez en, entre la gare et les Ponts Jumeaux, il y a de quoi faire de jolies récoltes de figues)

C’était vraiment très bon, avec un petit côté frangipane dans le goût de la crème qui rendait super bien!

sans titre-0040

Soupe de fraises vanille-menthe

Réédition d’une recette de type ultra simple, et complètement de saison!

Il faut :

– Une barquette de fraises (ici les Mara des bois du marché)

– 5-6 grosses feuilles de menthe

– un trait de crème de soja

– 1 cuillère à café de vanille en poudre.

Au mixeur, vvvvvt vvvvt, c’est prêt, régalez vous!

(et ça marche même au turbomax, pour celles et ceux qui n’ont pas beaucoup de place dans leur cuisine)

TEST : Kit BBQ – Wheaty

Ça commence à être la saison des pique niques et autres grillades, non? Je réédite le test du kit BBQ de chez Wheaty, du coup! Il a très bien survécu dans mon congel🙂 Au déballage, ça donne ça :

  

(Acheté ici, pas encore dispo cette année là bas, peut être dans certains magasins bios? – produit frais – sans soja/avec gluten)


Pour vous donner une idée du tableau, on a un petit bbq électrique et une petite terrasse, et je pense que ça a senti bon chez tous les voisins.

Les textures sont vraiment réussies, c’est moelleux et ça se comporte bien au barbecue, ce qui n’est vraiment pas le cas de toutes les saucisses végé (ça a souvent tendance à devenir sec et croustillant assez rapidement) là c’est vraiment chouette. C’est fait exprès et c’est très réussi.

Mon truc préféré de la boîte, c’est le pavé aux épices, l’assaisonnement est vraiment équilibré, y’a des baies roses, j’ai fait la danse de la joie quand j’en ai goûté un bout. Les petites saucisses sont très bien, et la grande est plus épicée, façon merguez.

TOTAL WIN pour moi, et vraiment, mention spéciale pour les textures qui restent moelleuses et se prêtent bien à la grillade.

En plus ce sont des protéines de blé, je ne m’y attendais pas, je n’aime pas trop le seitan alors je suis souvent mitigée a priori quand je regarde les ingrédients et que je vois que c’est du blé.

A noter : ça marche aussi à la poêle.

TAG : jours 5 recettes: JOUR 5 : hummus vert

Dernier jour en retard! Et je nomine Deliacious pour prendre le relais❤


Prologue : Tartinades 101 :

Bon, la base est toujours un peu la même pour des trucs à tartiner vite fait :

– une boîte de légumineuses (si on veut faire pas vite fait, pas au dernier moment : on prend les légumes secs, on réhydrate, etc, c’est sûr c’est mieux, mais ça s’improvise difficilement),

– de l’huile d’olive (❤ )

– un truc pour l’acidité, comme ils disent dans TOPCHEF, donc soit du citron, soit du vinaigre ( le balsamique c’est le bien, j’aime pas les autres, je recommande donc le jus de citron, basée sur mes préférences personnelles)

– du sel

– > Après, si on veut, on rajoute des épices, des herbes, des trucs pour relever comme on aime.


La recette du jour : flageolets verts aux cinq épices

Ici, j’ai pris une base de flageolets verts, du vinaigre pomme/miel (qui a longtemps traîné dans le frigo, il fallait trouver un truc pour le finir), du 5 épices, et de la fleur de sel. Admirez cette photo toute moche ( je choisis d’assumer mon passé, mais j’ai été très tentée de ne pas la mettre)

Les proportions utilisées : 1/4 cuillère à café de fleur de sel, 1/2 cuillère à café d’épices, 2 cuillères à soupe d’huile, 1 cuillère à soupe de vinaigre fancy (ou de jus de citron)

La recette en soi est très simple :

*1 : On égoutte les haricots (on récupère le jus pour faire des blancs en neige si on est a le goût de l’aventure🙂  )

*2 : On met tout dans un mixeur électrique ou dans un turbomax (sans électricité, pratique, rapide, efficace), ou dans un récipient assez grand si on a un pied mixeur.

*3 : On mixe jusqu’à obtention d’une texture lisse et tartinable. On goûte et on rectifie si besoin.

Une fois mixé, on racle bien tout avec une maryse, on trouve un joli bol, on décore avec de l’huile d’olive et des petites graines (ici, nigelle), on tartine allègrement.

A NOTER : si il fait hyper chaud, c’est VRAIMENT meilleur frais, alors hop, au frigo avant de servir. Sinon, si par le plus grand des hasards vous avez des restes, ça se garde très bien.

TAG : 5 Jours 5 Recettes : Jour 4 : Salade de dragon

Aujourd’hui, la seule recette avec une photo dont je suis un peu fière : trois ingrédients, et visuellement épatant (puis au goût, miam miam quoi). Un dessert très frais, très rapide et très bon!

2015-04-13 19_03_32-tumblr_mkji0w4v4c1ry9qvqo1_1280 (1).jpg - Visionneuse de photos Windows

Il faut : un fruit du dragon, du sirop de grenadine, de la boisson à l’aloé vera (en magasins exotiques ou asiatiques, il en existe de sucrés au miel, mais je les trouve trop sucrés, je préfère les “nature” qui sont sucrés au sucre).

Dans des coupes transparentes, des verres, des verrines, tout ce que vous voulez tant qu’on voit à travers :

*1 : Verser un petit fond de sirop de grenadine. Attention à ne pas mettre beaucoup de grenadine, l’aloé vera est sucré aussi, le but c’est d’ajouter un peu de couleur et un petit goût.

*2 : Ajouter les cubes de fruit du dragon.

* 3 : Verser la boisson à l’aloé vera jusqu’à mi hauteur.

C’est prêt, régalez vous!

(piques moustaches offertes par ma copine Marion, dispos, entre autres, ici)

TAG : 5 jours 5 recettes : jour 3 : Gaspacho à la bière

Jour 3, on admire le cadrage merveilleux et le flou pas artistique.

Alors, les ingrédients :

* Côté légumes : un poivron, deux grosses tomates, un concombre,

* Côté assaisonnement : une gousse d’ail, le jus d’un demi citron, du sel, du poivre, du piment (ou du paprika, enfin un truc qui pique) de l’huile d’olive, de la bière (brune, triple ou ambrée si vous voulez corser un peu, blonde si vous préférez un truc plus léger).


* 1 : On pèle le concombre, on enlève les pépins du poivron et le germe de l’ail, on pèle les tomates si on a pas trop la flemme. On coupe tous les légumes en morceaux. On met tout dans le mixeur au fur et à mesure (ou dans un saladier bien haut si vous avez un pied mixeur).

* 2 : On presse 1/2 citron, on rajoute plein d’huile d’olive (environ 3-4 cuillères à soupe), un peu de bière (un demi verre suffit, mais vous faites bien comme vous voulez), on balance la gousse d’ail coupée en deux, du piment, du sel et du poivre selon ce qu’on aime bien, et bim, on mixe tout.

Si c’est trop épais, on ajoute un peu d’eau ou de bière, on remixe, et voilà!


Meringues de blancs de pois chiches

Bon, vu la folie qui s’est emparée des internets (et de moi) à l’annonce de la découverte de Révolution Végétale (qui porte bien son nom pour le coup), j’ai fait des meringues pour la première fois de ma vie🙂 Ceci est mon premier essai, pas d’entraînement derrière !

DSC_0125

Je traîne mes basques sur le groupe anglophone et sympathique Vegan meringue : hits and misses!, et j’ai essayé la recette de base donnée là bas.

Pour les proportions : le principe c’est de mettre 1,3 fois le volume de jus de pois chiches en sucre.


Ici, j’ai récolté 3/4 de cup de jus de pois chiches ( en bocal, marque Jardin bio, j’ai soigneusement choisi le bocal le plus juteux en rayon🙂 ) J’ai donc mesuré 1 cup de sucre (blond, ici, acheté en vrac à la biocoop). J’ai utilisé un four électrique sans chaleur tournante, et mon batteur est un batteur à main tout bête. Mon four chauffe beaucoup, je ne l’ai pas préchauffé. Si chez vous c’est nécessaire, faites le avant de commencer!


* 1 : Battre le jus à puissance maximale jusqu’à ce qu’il devienne bien mousseux.

* 2 : On continue à battre et on incorpore le sucre cuillère à soupe par cuillère à soupe (c’est important)

* 3 :  Quand on a fini d’incorporer le sucre, on a une texture épaisse et collante, qui file et qui brille.

* 4 : Là, on peut mettre le mélange dans une poche à douille et le pocher sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ( ne pas placer les meringues trop près les unes des autres, ça gonfle et ça s’étale un petit peu )

* 5 : Enfourner pour 1h30 à 90 – 100 degrés ( selon la force de votre four, j’ai laissé à 80 – 90 chez moi, mais il envoie)

* 6 : Laisser refroidir dans le four avec la porte entr’ouverte


Les meringues peuvent être un peu collantes en sortant du four, mais pas de panique, il suffit de les laisser sécher à l’air libre🙂

DSC_0128

Sur la deuxième fournée j’ai rajouté du colorant en poudre rose et quelques gouttes d’arôme vanille liquide. Ça a bien marché aussi.

DSC_0102

J’ai senti un léger goût de pois chiches quand j’ai goûté la première fournée direct en sortant du four, mais il a complètement disparu après refroidissement complet. J’ai fait goûter les deux sortes à des amis qui se sont régalés et n’ont pas du tout senti le pois chiche. Mission accomplie, c’était très rigolo à faire en plus, et le côté magique de la recette m’a rendue complètement intenable pendant quelques jours🙂

Voilà, cette base peut se personnaliser, pour le reste, je vous conseille le groupe Facebook dont sort la recette, le blog du créateur génial, et le groupe Facebook qu’il anime : Meringue vegan : c’est moi qui l’ai faite!

DSC_0112